Bessems, Antoon

Antwerpen, 06/04/1809 > Antwerpen, 19/10/1868

Historische teksten

Bessems in de Salle Erard

door een anonieme journalist

Les salles de concert sont également devenues désertes; mais, selon l'usage, les derniers accords qui les ont fait résonner ont été les meilleurs, et l'auditoire des derniers concerts a été le plus brillant. - Ce fut d'abord une audition, à la salle Erard, du violoniste Bessems. - Nous avons déjà eu occasion de parler ici de cet habile, surtout savant violoniste. - Auteur d'un grand nombre de fantaisies, pour violon, sur les motifs des opéras aimés du public, il a, dans ses arrangements et variations de thèmes agréables, constamment su conserver à l'instrument qui devait les interpréter, son véritable caractère; et ses œuvres se trouvent sur grand nombre de pupitres. - Mais, lorsqu'il prend son instrument, cet artiste s'oublie lui-même; et s'il a, un instant, violenté sa modestie d'auteur, en faisant entendre des lignes que sa plume a tracées, il retourne promptement à celles que les maîtres ont burinées. - Ainsi, nous avons entendu dire par lui: le quatuor en ré mineur d'Haydn; un trio de Mozart, et enfin, le fameux air varié de Mozart. - Nous serons toujours heureux d'applaudir les artistes qui ont un amour vrai des maîtres et qui ne les abordent qu'avec le respect qui leur est dû.

N.N.: Chronique musicale, in: Revue de l’Art Ancien et moderne, dl. 6, 1 januari 1863-15 juli 1863, p. 313-314.