Aerts, Egidius

Boom, 01/03/1822 > Brussel, 09/06/1853

Historische teksten

Necrologie

door een anonieme journalist

Un de nos meilleurs flûtistes, M. Aerts, de Boom, professeur au Conservatoire de Bruxelles, vient de succomber à une longue maladie, qui a eu le premier germe en 1841.

M. Aerts s’est fait beaucoup entendre il y a quinze ans; à cette époque il fit un voyage accompagné de M. Veselot, en Allemagne, en Suisse, en France et en Italie, où il obtint partout  de brillants succès.

En 1840 il profita de la saison musicale de Londres, accompagné du pianiste, M. Ed. Gregoir. Fatigué des excursions artistique [sic] M. Aerts revint dans sa patrie, et le départ de M. De Meur, lui assurait une brillante position; il fut nommé consécutivement professeur au Conservatoire et premier flûte du Grand-Théâtre. M. Aerts suivait à cette époque les cours d’harmonie et de composition au Conservatoire, et bientôt il se distingua dans cette brillante carrière, sa santé cependant s’altérait beaucoup.

Il composa une symphonie à grand orchestre, qui était destinée au concert du Conservatoire, mais on ne répéta que des fragments, M. Aerts paraissait très-contrarié, que son œuvre ne pût être soumise à la critique du public. Ensuite il publia un journal de musique de fanfare et harmonie, qui a eu du retentissement dans le pays.

M. Aerts est mort à l’âge de 31 ans, il laisse une veuve et plusieurs enfants.

N.N. : Nécrologie, in: La Belgique musicale, jrg. 13 [sic, 14], nr. 28, 14 juli 1853, p. 112.